Jardiner la danse/ Danser le jardin, ou les tribulations d’un japonais en Bretagne

En septembre 2010, Je rencontre le danseur butoh Min Tanaka dans sa ferme dans les montagnes au Nord de Tokyo. Je viens l’interroger sur sa pratique de  danseur agriculteur. Et aussi le convaincre de venir enseigner dans l’école de danse que je dirige alors.Le chercheur belge Patrick De Vos traduit et commente nos échanges en renversant son thé sur ses notes de travail ! Min sert un dîner de légumes issus de son potager, tout en m’interrogeant sur mes convictions artistico- pédagogiques. A Couatcouraval, nous rejouerons ce dîner où la terre, le corps, la danse, l’enseignement, la cuisine, se disputent la faveur du menu.

Emmanuelle Huynh

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DISTRIBUTION

Chorégraphie: Emmanuelle Huynh

Scénographie: Léa Adriansen et Amélie Chevalérias

Interprétation: Léa Adriansen, Amélie Chevalérias, Emmanuelle Huynh, Junko Hikita

 

Durée: 45 min

 

CREATION

Créée  au Château de Coat Couraval en Août 2015 lors du Festival Lieux Mouvants

 

PRODUCTION

Compagnie Mua